Jeudi 22 février, la Communauté de Communes de la Picardie Verte organisait pour ses élus une réunion portant sur le thème des énergies renouvelables. Retour sur cette soirée.

Dans le cadre de l’élaboration du PLUi-H, la thématique des énergies renouvelables revient de manière récurrente dans les discussions entre élus de la Picardie Verte et bureaux d’études. Face aux interrogations des élus, la CCPV a décidé d’organiser une réunion afin de les accompagner dans la réflexion à mener.

Plusieurs intervenants ont participé à l’animation de ce temps d’échanges. La DDT (Direction Départementale des Territoires) de l’Oise a rappelé dans un premier temps la notion de changement climatique et ses conséquences, le contexte règlementaire et la législation afférente à la question des énergies renouvelables.

 Les bureaux d’études EnviroScop et Géostudio ont quant à eux présenté les potentialités en énergies renouvelables présentes sur le territoire, ainsi que les outils existants pour une bonne intégration dans le document d’urbanisme actuellement en cours d’élaboration. Plusieurs exemples de réalisations sur des communes rurales ont été proposées par le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) de l’Oise. La question des formes urbaines a constitué le cœur de cette intervention.

Pour finir, Michel Maya, maire de Tramayes, commune de Saône et Loire, et membres du Comité de Liaison pour les Energies Renouvelables (CLER) a présenté plusieurs initiatives mises en place dans sa commune de 1000 habitants : la réalisation d’un écoquartier, l’installation d’une chaufferie bois permettant d’alimenter à ce jour plusieurs bâtiments communaux ou encore la diminution de la durée de l’éclairage public le soir. Des initiatives qui, au-delà des aspects écologiques, s’avèrent être des solutions d’économies durables pour les communes.

Une quarantaine d’élus ont répondu présent à cette réunion. Ce bel échange a constitué l’expression de la ruralité à travers la question centrale de la transition énergétique, et aura conquis les participants.